"Son médecin a toujours été contre l'implant, me disant que ma fille se débrouille bien avec ses appareils et que ce n'est pas pour elle"

"C’est comme une renaissance. Je n’imagine pas ma vie sans l’implant"

"Pourtant le syndrome suspecté( malformations de Mondini)"

"Nous avons découvert la surdité de Simon a l’âge de 2 ans et demi"

"Je suis sourde profonde de naissance, on n'a jamais su la cause. J'ai porté des appareils auditives classiques mais je n'entendais pas tout et je ne comprenais pas tout. Quand j'étais en CE1, mes parents ont décidé pour mon bien d'avoir un implant cochléaire qui me permette d'entendre encore mieux.

"Se posait aussi le problème de la scolarisation : la Corse du Sud, où nous habitons, n’ayant aucune structure spécialisée pour recevoir notre enfant"