Devenu sourd en 2004 suite à une méningite et implanté la même année (Nucleus Esprit 3G, porté jusqu’en 2011). J’ai toujours dû suivre les programmes TV par soustitrage : journal info, documentaires, films, divertissement ; parfois aussi avec un casque pour les matches de foot, pour ne pas être privé d’une partie du terrain de jeu par les phrases de texte sur l’écran. Le sous-titrage en direct apparaît souvent avec un décalage (et sur certaines chaînes (BBC) le texte est projeté mot par mot) ce qui empêche de suivre correctement les images ; c’est fatiguant pour les yeux et on entend en même temps plus au moins les paroles, la musique et le bruit de fond, ce qui fatigue également. Ce n’est pas une façon agréable pour regarder la télé, mais comment faire autrement quand on est malentendant ?

Grâce à l’implant cochléaire, il est possible de découvrir la musique, voir la redécouvrir lorsque celle-ci a jadis fait partie de notre jeunesse et surtout l’apprécier.  Mais, pour parvenir à cette satisfaction ce ne sera pas si simple que cela. Les débuts d’écoute ressemblent, la plupart du temps, à une cacophonie indescriptible, un boucan indéfinissable d’où il est parfois même impossible de savoir si on y chante, voire même impossible de faire la différence entre une voix d’homme et de femme.

« A première vue, la musique paraît ne servir à rien. On devrait pouvoir s’en passer, comme on peut se passer de faire du sport, et continuer à vivre confortablement.». Il suffit de voir la souffrance de ceux qui ne peuvent plus écouter de la musique du fait de la perte de l’ouïe pour affirmer que la musique est en réalité un élément fondamental de notre vie, dans la mesure où il s’agit de la dimension plaisir de l’audition.

basson

Bonjour à tout le monde, pour ceux qui ne me connaissent pas, Je m’appelle Marie-Pierre Goin et je suis implantée Medel depuis 2003 à droite et depuis 2011 à gauche.

Pour pouvoir écouter la musique en stéréo il existe une solution. Ceci est valable pour les implantés bi-latéraux mais également pour les personnes ayant un implant + un ACA.

NathalieFlorian5

Voyager : qu'emporter quand on est implanté ?

Ses dossiers médicaux : ordonnances en cours, la liste des médicaments qui vous sont déconseillés. La carte vitale ou CEAM pour un séjour en Europe (carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse de sécurité sociale (carte de mutuelle, la Carte Mobilité Inclusive.

Le déconfinement peut poser plusieurs problèmes aux sourds et malentendants. Le confinement a favorisé l’isolement social par un manque de communication, l’audition n’étant plus sollicitée par des relations sociales ou professionnelles. Le port du masque, en empêchant la lecture labiale, engendre parfois des difficultés de compréhension.

 

Quelques conseils et astuces :

logo audition solidarité Un joli geste pour une bonne cause !

L’association AuditionSolidarité œuvre en faveur du monde de l’audition en France et à l’étranger en appareillant des enfants et adultes défavorisés sourds et malentendants.

https://www.auditionsolidarite.org/fr/

Afin d’obtenir les dernières informations disponibles, nous avons demandé à chaque représentant des différentes marques leurs recommandations.

Il est bien sur évident que chacun doit lire la notice de SON modèle d'implant.

En perdant l’audition binaurale, l’on perd également la stéréophonie, c’est-à-dire la possibilité de saisir un environnement sonore cohérent.

L’absence de stéréophonie crée une dissymétrie auditive dont les conséquences sont pénalisantes pour la personne sourde :

  • Détérioration de la localisation des sources sonores et désorientation spatiale,
  • Spécialisation du cerveau en faveur de l’un de ses deux hémisphères, gauche ou droit, au détriment d’une bonne cognition,
  • Isolement social,
  • Effet de masque sur la tête qui rend difficile l’audition des seuls sons utiles et compromet l’intelligibilité des paroles en milieu bruyant,
  • Hyper vigilance et donc fatigue importante en fin de journée.

La solution la plus agréable est de se faire réveiller par notre conjoint ou une autre personne. Mais  comment faire  pour se réveiller tout seul ?
Voici une petite revue des solutions testées par nos adhérents. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Une astuce pour se réveiller sans bruit, communiquée par Catherine implantée à Nantes : utiliser un réveil simulateur d'aube Philips.

Si l’on ne choisit pas soigneusement leur monture, le port de lunettes avec un implant peut être une source de gêne. Nous conseillons de choisir des montures qui reposent le moins possible sur l’arrière de l’oreille, et dont les branches n'entrent pas en conflit avec l'antenne de l'implant, dont la position par rapport à l'oreille est souvent différente pour chaque patient.

Il existe dans le commerce des montures droites ou de fines branches qui ne gênent pas l’implant.

Ainsi, mais ce n'est qu'un exemple, certaines personnes implantées disent apprécier des lunettes de la gamme Steel Skin (marque Parasite), équipées de montures courtes avec deux branches de chaque côté. Ces branches très fines se positionnent sur deux points du crâne sans gêner le processeur : http://www.parasite-design.com/

Il est neanmoins important de tester plusieurs types de montures, car avec les différences importantes des formes de crâne et de positionnement de l'antenne de l'implant selon des personnes, une monture convenant à une personne peut tout à fait ne pas convenir à une autre.

img_0007.jpg1.jpgimg_0008.jpg1.jpg

 

 

Suite à l'étude par email menée par l'association en date début 2009, sur l'utilisation des systèmes déshumidifiants, nous avons reçu au total 55 réponses, et nous vous en remercions. Vous trouverez dans la suite de cet article une synthèse détaillée.

Un petit truc que je crois avoir découvert ; mais peut-être est il déjà connu de certains.

Je suis implanté à gauche, mais l’implant est situé derrière le pavillon, de telle sorte que le contour, placé à gauche me fait mal si je le porte trop longtemps de ce côté-là. Pour remédier à cela, j’utilise un câble de 28 cm, et je mets le contour à droite.

Les médias parlent beaucoup de l'obligation d'équiper son logement d'un détecteur de fumée. Cet article fait le point sur les obligation légales et la situation particulière des malentendants.

 

Faut-il retirer la partie interne de l’implant lors d’une crémation ?

Comme le précise le code général des collectivités*, lorsqu’un patient décède à l'hôpital, en clinique ou à domicile, un médecin doit établir un certificat de décès et en matière de crémation, doit préciser si le défunt est porteur d'un dispositif médical implanté (stimulateur cardiaque, défibrillateur, pompe physiologique, implant actif.)

Pour éviter que votre processeur chute et soit endommagé ou perdu sur les pistes de ski, protégez-le en portant un casque qui le maintient efficacement et qui est adapté au ski. Depuis quelques années, de nouveaux casques disponibles dans tous les magasins de sport se prêtent parfaitement au port d'un implant cochléaire grâce à un rembourrage plus confortable au niveau des oreilles.

La plupart des sports peuvent être pratiqués sans problème, mais il y a tout de même quelques exceptions :

  • D’une manière générale, les sports avec risque important de choc à la tête sont déconseillés : rugby, sports de combat (lutte, karaté, judo, etc.) et football... Si vous voulez malgré tout pratiquer l'un ce ces sports à risque pour l'implant, il faut absolument porter un équipement résistant et très protecteur pour la tête.
  • Le parachutisme est proscrit car il occasionne des variations très rapides de pression dangereuses pour l'implant.
  • La plongée sous-marine reste en revanche envisageable avec une limitation de la profondeur. Cette limite est spécifique à chaque marque d'implant et elle peut parfois ne pas être la même pour les différents modèles d'une marque donnée : contactez votre fabricant !

    => Dans tous les cas, un avis médical s'impose avant de pratiquer l'un ou l'autre de ces sports à risque pour l'implant !

De plus, quel que soit le sport pratiqué :

  • Protégez votre tête en utilisant un casque adapté à l’activité pratiquée, et permettant si nécessaire le port de votre processeur ;
  • Assurez le maintien de votre processeur pour éviter toute chute susceptible de l’endommager ou même de provoquer sa perte. Si nécessaire, utilisez pour cela un casque, bandeau, système de fixation comme un embout spécial (voir un peu plus bas) …
  • Protégez votre processeur de l'eau, du sable, de la poussière.
  • Prévenir les dommages liés à l’humidité : protéger votre processeur de la transpiration, et placez-le régulièrement dans un système de dessiccation.

Si le risque de dommage ou de perte trop important, ne portez pas votre processeur : rappelez-vous qu’il est très fragile et qu’il coute 6000 EUR.
Par exemple, même avec une protection étanche, son port est ainsi à proscrire dans le cadre la plupart des sports nautiques et aquatiques sauf en piscine et encore ... (double risque de perte et d’endommagement).

Accessoire indispensable à la sécurité des cyclistes, petits et grands, et à la protection de leur processeur, le casque à vélo peut poser quelques problèmes : il risque de déplacer le processeur et de provoquer sa chute, ou bien il entrave son fonctionnement et compromet la qualité de l’audition. Il n'est pas facile de fixer un casque à vélo tout en maintenant parfaitement en place le processeur et en conservant une bonne qualité d'audition !

Voici quelques astuces ou conseils pour remédier à ces inconvénients :

Sous-catégories