La carte mobilité inclusion avec mention invalidité (qui remplace les anciennes cartes d'invalidité, celles ci restant valables jusqu'à leur date d'échéance) est délivrée par la MDPH de son département à toute personne présentant un handicap au moins égal à 80%.
Le taux pour une surdité est calculé très simplement, en fonction d'un barème prenant en compte l'audiogramme tonal réalisé sans appareil et sans implant cochléaire. La présence d'acouphènes augmente le taux obtenu. La surdité totale (c'est souvent le cas pour un porteur d'implant cochléaire) entraîne automatiquement un pourcentage de 80 %.
Pour obtenir cette carte, il faut remplir le formulaire CERFA MDPH 15692*01 et le déposer à la MDPH de votre département ainsi que les pièces jointes qui sont mentionnées, et notamment un certificat médical datant de moins de 6 mois, accompagné d’un audiogramme réalisé sans aucun appareillage.

Pour tout savoir sur les avantages apportés par cette carte, ainsi que sur la procédure pour l'obtenir :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34049

Principaux avantages de la carte mobilité inclusion avec mention invalidité:

  • une demi part supplémentaire pour les impôts sur le revenus;
  • exonération de la taxe d'habitation à condition ne pas être imposable et ne pas vivre avec quelqu'un sous le même toit qui est lui imposable;
  • la redevance TV est exonérée aussi si la personne n'est pas imposable et ne vit pas avec quelqu'un sous le même toit qui est lui imposable;
  • différents avantages commerciaux accordés, sous certaines conditions, par exemple dans les transports (RATP, SNCF, Air France), certains musées, certains sites touristiques, certaines stations de ski, ...
  • droit à l'AAH en cas de revenus très faibles (voir les conditions exactes ici).

Si la MDPH reconnaît plus de 50% d'invalidité mais moins de 80%, la carte n'est pas délivrée, mais dans ces conditions, si la personne est malgré tout déclarée inapte à travailler à cause du handicap, la MDPH peut tout de même attribuer l'AAH en cas de revenus très faibles.

En cas de refus, n'hésitez pas à faire appel si vous pensez être dans votre droit.

Problème courant : certaines personnes se voient refuser la carte CMI Invalidité par leur MPDH suite à un calcul erroné du taux d’incapacité basé sur un audiogramme réalisé avec appareillage au lieu de l'audiogramme réalisé sans appareillage. Dans ce cas, le recours est très facile, mais pour éviter le problème, veillez à bien identifier les deux audiogrammes s'ils sont joints à votre demande (le formulaire l'exige, en particulier en cas de demande simultanée de PCH).

Pour vous aider , le CISIC à rédigé une lettre-type pour un recours suite à une décision de refus de délivrance de la CMI : vous la trouverez vous trouverez dans le journal Ouie-Dire N° 26 de juillet 2016 en page 6

 

Pour en savoir davantage sur la CMI :

Deux sites officiels:

https://handicap.gouv.fr/les-aides-et-les-prestations/prestations/article/la-carte-mobilite-inclusion-cmi https://handicap.gouv.fr/les-aides-et-les-prestations/prestations/article/la-carte-mobilite-inclusion-cmi

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34049

Vous pouvez aussi consulter les fiches rédigées en "français facile à lire" par le CNSA:

http://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/la-carte-mobilite-inclusion-expliquee-en-facile-a-lire-et-a-comprendre-et-en-imageshttp://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/la-carte-mobilite-inclusion-expliquee-en-facile-a-lire-et-a-comprendre-et-en-imageshttp://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/la-carte-mobilite-inclusion-expliquee-en-facile-a-lire-et-a-comprendre-et-en-images

https://www.cnsa.fr/documentation/cnsa_18-01_fiches-facilealire_cmi_invalidite.pdf