Intervention de Jonathan Flament, audioprothésiste à l’Hôpital de la Pitié-salpêtrière, dans le cadre de l’Assemblée générale du CISIC, Paris, 20 octobre 2018.

En perdant l’audition binaurale, l’on perd également la stéréophonie, c’est-à-dire la possibilité de saisir un environnement sonore cohérent.

L’absence de stéréophonie crée une dissymétrie auditive dont les conséquences sont pénalisantes pour la personne sourde :

  • Détérioration de la localisation des sources sonores et désorientation spatiale,
  • Spécialisation du cerveau en faveur de l’un de ses deux hémisphères, gauche ou droit, au détriment d’une bonne cognition,
  • Isolement social,
  • Effet de masque sur la tête qui rend difficile l’audition des seuls sons utiles et compromet l’intelligibilité des paroles en milieu bruyant,
  • Hyper vigilance et donc fatigue importante en fin de journée.

 

Quelles sont les solutions pour réhabiliter l’écoute stéréophonique ?

La bimodalité : appareil auditif + implant cochléaire

En cas d’implantation unilatérale, la première solution est d’appareiller l’autre oreille pour traiter la surdité résiduelle. Les bénéfices de cette « bimodalité » sont nombreux :

-         il est moins nécessaire d’amplifier les sons et les sons faibles sont mieux perçus,

-         la localisation spatiale est rétablie et l’intelligibilité dans le bruit est meilleure

-         les sons paraissent plus naturels et la musique plus agréable.

 

L’implantation bilatérale

Si l’appareil auditif ne suffit pas, une deuxième implantation cochléaire rétablira la stéréophonie, avec un implant issu du même fabricant et portant les mêmes accessoires que le premier.

Le système CROS pour les implantés unilatéraux

Le CROS (Contralateral Routing of Signal) est un appareil en deux parties : un micro et un récepteur. Le micro se pose sur l’oreille non implantée et non appareillée et le récepteur sur l’implant cochléaire. Le micro capte les sons et les envoie à l’implant cochléaire grâce à une communication sans fil. Les bénéfices du CROS sont une meilleure performance au bruit et la suppression de l’effet de masque sur la tête.

 

Pour en savoir plus sur le système Cross, essai du BI-CROS Phonak par Catherine Daoud :

https://www.cisic.fr/vie-quotidienne/aides-techniques/314-essai-de-bi-cros-phonak