Stéphane ROMAN,
Et toute l’équipe d’implantation cochléaire

Adulte et Pédiatrique de l’AP-HM

Intervention du 16 Novembre 2019, à l’occasion de la réunion régionale Cisic à Marseille

Le professeur Roman souhaite la bienvenue à Cisic, à ses bénévoles et à l’importante assistance, rappelant l’historique marseillais de l’Implantation Cochléaire tant au point de vue médical qu’associatif.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’implantation Cochléaire à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) existe depuis 1989 sous l’impulsion du Professeur Jean-Michel TRIGLIA et c’est en 2015 qu’un centre unique dédié à la technique de l’implant cochléaire sous l’égide de 3 services a été créé:

Le service Orl pédiatrique (Pr Nicolas au CHU La Timone), le service ORL adulte (Pr Lavieille, CHU La conception) et l’IDEC dont l’IPSIC* (Institut Provençal de Suivi de l’Implant Cochléaire), Pr Chabrol Hôpital Salvator. Cet ensemble est coordonné par le Professeur Associé Stéphane ROMAN

De 2015 à 2019, à l’AP-HM, 372 IC ont été posés (205 adultes et 167 enfants) avec toutes les marques d’implants proposées. C’est le 5°Centre Français d’implantation sur 32.

Puis le professeur Roman nous expose les similitudes et les différences entre l’implantation cochléaire chez l’enfant et chez l’adulte.

Les similitudes :

Que ce soit pour un enfant ou un adulte l’implantation cochléaire est basée sur les mêmes recommandations de la HAS édictées en 2009 et revues en 2012.

Approches médicales, indications, bénéfices et contre-indications

Docteur Isabelle Mosnier, chef de service adjoint du service ORL du Groupe Hospitalier de la Pitié Salpêtrière :

Le Docteur Mosnier a d’abord rappelé les recommandations de la HAS concernant les indications de l’implantation cochléaire bilatérale :

☛Implantation simultanée (les 2 côtés) en cas de fracture du rocher bilatérale, méningite bactérienne et d’ autres causes de surdité pouvant entrainer à court terme une ossification cochléaire bilatérale.

☛Implantation séquentielle (en 2 temps) chez l’adulte porteur d’un IC unilatéral et dont l’audioprothèse controlatérale (de l’autre côté), n’apporte plus de bénéfice et engendre des difficultés professionnelles ou une perte d’autonomie chez la personne âgée.

Les thérapies géniques des surdités. Intervention du Dr Ghizlène Lahlou, ORL et chirurgie cervico-faciale, Unité otologie implants auditifs, Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, Paris, dans le cadre de l’Assemblée générale du CISIC, Paris, 20 octobre 2018.

 LR 2517 2

 LR 2461

Intervention du Dr Christine Poncet, médecin ORL au CRIC (Centre de Réglage des implants Cochléaires), Hôpital Rothschild à Paris dans le cadre de l’Assemblée générale du CISIC, Paris, 20 octobre 2018.

 Pour parler de télémédecine, il faut la définir : la télémédecine est une activité professionnelle pour laquelle les médecins réalisent à distance des actes médicaux en utilisant les technologies de l’Information et de la Communication.

Cet article est la retranscription écrite de l'interview du Dr. Sandrine Marlin, spécialiste en génétique de la surdité, qui peut être visualisée en suivant ce lien Youtube.

Je suis Sandrine MARLIN. Je suis généticienne, de formation pédiatre. Je me suis spécialisée en génétique et je m'occupe quasi exclusivement de problèmes de surdité. Je m'occupe à la fois de surdité de l'enfant et de surdité de l'adulte. Je travaille à l'hôpital Trousseau où j'ai une consultation où je vois beaucoup d'enfants et très peu d'adultes. J'ai aussi une consultation dans un service ORL adulte à l'hôpital Beaujon à Clichy. Je travaille également dans une unité de recherche, qui est l'unité de recherche leader sur le plan mondial, dans la recherche des gènes impliqués dans les surdités que ce soit les surdités de l'enfant ou de l'adulte. Cette unité de recherche est dirigée par le Professeur PETIT et elle est située à l'institut Pasteur à Paris.

Le vendredi 12 janvier 2018 s’est tenue au GH Pitié-Salpêtrière une journée de formation continue sur le sujet de la surdité génétique chez l’adulte, organisée par le centre constitutif Surdités génétiques de l’adulte, le Centre référent implant cochléaire et du tronc cérébral et l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Cette journée a permis de faire valoir l’intérêt d’un bilan génétique chez l’adulte et d’évoquer les nouvelles connaissances sur la surdité génétique. Voici l’essentiel à retenir des différentes interventions.