Les aménagements de la scolarité des enfants porteurs d'un implant cochléaire dépendent de leur age et de leur niveau de maitrise du langage oral :

  • dans certains cas, l'enfant suit un cursus normal, avec si nécessaire un support particulier comme par exemple l'aide d'un auxiliaire de vie scolaire,

  • dans d'autres cas, l'enfant suit un cursus spécifique visant son intégration au moins partielle dans le cursus normal, dans une Classe d'Intégration Scolaire (CLIS),

  • si le niveau de maitrise du langage oral est vraiment trop insuffisant, l'enfant est scolarisé dans un établissement spécifique.

 

Concernant la scolarisation des enfants ayant des problèmes auditifs (et plus généralement, handicapés) il existe un site officiel très complet :

http://www.education.gouv.fr/handiscol/informations/famille.htm

http://www.education.gouv.fr/cid42618/mene0915406c.html

 

Il faut également savoir que des dispositions existent pour compenser le handicap dans tous les examens (brevet des collèges, bacalauréat, examens et concours de l'enseignement supérieur, ...) :

http://www.education.gouv.fr/bo/2007/1/MENE0603102C.htm

 

Pour les élèves déficients auditifs qui ne peuvent pas être intégrés directement dans le cursus scolaire ordinaire, il existe des classes spécifiques dont l'objectif est de les y aider : les CLIS (Classes d'Intégration Scolaire).

 

Ces classes sont présentées dans ce message d'Yveline sur le forum 'implants_cochleaires' :