Eglantine 23 ans, maman d'une petite fille (Maxina) implantée en janvier 2010 à Montpellier et résidant sur l'Ile de La Réunion.

Le 16 Mars 2008, 13h45 : l'un des plus beaux jours de ma vie. Thibaut, une cinquantaine de centimètres à peine, vient de naitre. Sa sœur, Clara, 3 ans, est très fière de pouvoir enfin serrer dans ses bras, son petit frère, dont elle entend parler depuis plusieurs mois. Heureusement, le dépistage néonatal de la surdité était déjà pratiqué dans cette maternité de Charleville-Mézières.

Nous avons deux enfants Cédric, 9 ans et Yoann 7 ans. La malentendance de Cédric a été déclarée à ses 4 ans. Il porte des prothèses auditives depuis ce jour. Yoann est appareillé depuis ses 2 ans. Ils ont tous les 2 la même courbe auditive. En décembre 2008, lors d’une rencontre organisé par le SSEFIS, l’ORL nous a parlé de l’implant cochléaire pour nos garçons. Il nous a conseillé de faire un bilan sur Angers pour savoir si cet implant leur serait profitable. Nous avons refusé de faire ce bilan. Pour moi et mon mari, nos enfants entendaient bien avec leurs prothèses.

Nathan est né le 30 Janvier 2009. A sa naissance des tests ont été pratiqués a la maternité où j'ai accouché.
Les tests se sont revelés mauvais mais comme nous a expliqué le pédiatre cela arrive parfois il faut attendre pour en refaire dans un mois.
Nous sommes sortis de la maternité avec des questions plein la tête, la boule au ventre, totalement perdus.
J'ai donc contacté la pédiatre de mon quartier qui nous a donné un rdv chez une orl. L'orl a confirmé que Nathan ne clignait même pas des yeux en présence de bruits très forts, que ça n'était pas normal. De notre côté le doute était de plus en plus présent après les diffrents tests faits a la maison ( taper sur des casseroles, mettre la musique fort ).
Cette période a été très difficile, l'attente entre les rdv longues, interminables.

Matthieu a été bi-implanté à l'âge de 14 mois le 1er Octobre 2008, il y a tout juste un an.

Nous avons choisi d'utiliser la méthode Auditory Verbal Therapy pourle rééduquer.

"Nous sommes les parents d'une petite Zoey (3ans et 4 mois), dont on a diagnostiqué une surdité profonde à l'âge de 8 mois et un retard de développement général confirmé suite à l’IRM à l'âge de 10 mois.

 Je suis la maman d’Yseult qui aura 3 ans le mois prochain et qui est implantée depuis 18 mois.

Visitez le site de Mathilde, implantée à l'âge de 23 mois en mars 2007 au CHU de Brest.

 

Le site de Loïc, implanté à l'âge de 10 ans en septembre 2006

"Il y a quelques jours j'avais une discussion avec mon époux et je lui disais : aurais-tu  imaginé qu'il entende aussi bien avec l'implant ??? On s'est dit "non peut être quand même pas""

"Nous avons appris la surdité de notre fille Camille, 3 ans et demi en juillet 2004, suite à un PEA qui nous a révélé une surdité profonde"

"Eugénie est une enfant sourde profonde, de 3ème catégorie"

"je me suis aperçu de la surdité de mon fils a l’age de 6 mois ."

"Faire appareiller ou implanter son enfant ne le rend pas entendant."

"Son médecin a toujours été contre l'implant, me disant que ma fille se débrouille bien avec ses appareils et que ce n'est pas pour elle"

"C’est comme une renaissance. Je n’imagine pas ma vie sans l’implant"