Par un beau et chaud dimanche de cet équinoxe d'automne, de nombreux implantés et futurs implantés accompagnés de leur famille et amis, se sont (re)trouvés à Châtillon  (en Région Parisienne).

Ce Pique-nique a été rendu possible grâce à la gentillesse de Brigitte, directrice de la Maison des Enfants, qui a mis les locaux à la disposition de l'association Montrouge Il faut aussi remercier l'ensemble des organisateurs qui ont rendu cette journée agréable à chacun, petits et grands. Ils avaient en effet prévu des animations pour les plus jeunes, installés les tables à l'ombre pour que nous ne soyons pas incommodés par la chaleur de cet été indien. Chacun en apportant un plat et/ou des boissons  a eu sa petite contribution. Pourtant, aussi bonne soit elle la nourriture n'était pas le principal centre d'intérêt de cette rencontre, la véritable vedette était : l'implant cochléaire.

Album photo de la journée 

Cette rencontre qui était une première pour mon mari et moi (implantée depuis le 17/06/03), m'a fait penser à ces réunions de familles (telles les mariages, baptêmes, communions,...) rares mais toujours chaleureuses et qui vous laissent un souvenir impérissable. Nous les trouvons toujours trop courtes, mais elles nous remontent bien souvent le moral quand le besoin s'en fait sentir.  Certains participants sont venus de fort loin, de province, voir même du Liban ou d'Algérie.Par delà la barrière d'isolement que crée la surdité, et que j'avais connue, j'ai pu constater que l'implant cochléaire nous aide tous (sourds et familles) à sortir de cette cage, de cette prison. En effet, même si le degré de réussite de la compréhension de la parole humaine est variable d'un implanté à un autre, tous sans exception comprennent déjà plus qu'avant de se faire opérer. Cela est déjà un résultat positif.

Quelques témoignages des personnes présentes :  

Mireille devenue sourde totale qui sera implantée un mois après le 21 Septembre 2003 :  « pour moi cette journée a été très importante, décisive même... Bien entendu j' étais partante pour l'implant avant, en attente à Lille... mais enfin rencontrer des implantés m'a ôté toutes mes angoisses que je tentais de faire disparaître en lisant et relisant les témoignages, je connaissais le côté "technique" mais ce jour là j'ai vu le côté "humain", ça a vraiment été le déclic,  je vous observais tous dans mon petit coin, tous les petits groupes qui discutaient très facilement, riaient, Christine qui téléphonait... moi j' étais encore dans ma prison avec mes acouphènes... je me sentais morte, inutile, je n'en pouvais plus.  

Et puis beaucoup sont venus me raconter leur histoire, j' essayai tant bien que mal à tout saisir avec la Lecture Labiale, je connaissais déjà le parcours de certains, ma is là c'était concret, je me rendais vraiment compte combien l'implant était merveilleux et pouvait changer une vie... M on mari  était très ému, me serrait fort la main...Tout le monde m'encourageait, moi qui ait perdu beaucoup d'amis ces derniers temps à cause de mon handicap, tout le monde m'évitait , ou le contraire, là enfin je me sentais soutenue, comprise, déjà revivre un peu...

Mes filles étaient là aussi, c'était très important pour moi... elles parlaient, riaient tout naturellement avec des enfants ou adultes implantés... on connaissait de moins en moins ces moments ensemble...  Au retour dans la voiture nous étions heureux, l'espoir renaissait réellement et j'étais totalement prête, libérée de toute angoisse, de doutes... Je voulais revivre, c'était possible pour moi aussi !  Cette journée m'a aussi très bien conditionnée pour l'intervention, j'étais sereine, très confiante... Aujourd'hui en période d'adaptation, qui n'est pas toujou rs facile, je me remémore souvent cette journée, et cela me redonne un "coup de fouet", lorsque je me sens un peu fatiguée . » 2003.  

Joëlle Implantée en Août 1993, pour qui c’était la première rencontre au sein de notre association :  

« Suite à la rencontre avec les implantés le dimanche 21 septembre, les anciens implantés ont découvert les évolutions qu'ils y a eu dans le domaine de l’Implant Cochléaire. »    Moi-même récemment implantée, je connaissait les autres membres de cette grande famille, seulement par l'intermédiaire du forum. C'était un grand jour pour moi aussi : mettre un visage, une voix surtout sur des amis internautes. Quel plaisir de pouvoir communiquer en petits groupes, comme nous n'avions jamais pu le faire auparavant. Nous n'aurions jamais pu, sans notre oreille électronique.  Bien évidemment, je ne peux cacher que nous sommes inégaux devant le gain que nous apporte l'implant. Certains se sentent plus à l'aise que d'autres au milieu du brouhaha d'une assemblée. Oui certains sont capables de téléphoner avec aisance, avec n'importe qui et pas les autres. Certains sont à l'aise dans les deux situations, d'autres seulement dans l'une.Chaque implanté est un cas particulier, qui progresse à son rythme, mais qui combat, car il a toujours dû se battre, pour être autonome dans la vie quotidienne. Vous ne pouvez vous imaginer comme les sourds (enfants et adultes) sont bavards, lorsque cette merveille de la chirurgie et de l'électronique leur en donne les moyens. Si vous aviez participé à notre pique-nique vous vous en seriez rendu compte. Alors la prochaine fois : ne ratez pas cette occasion de faire connaissance avec nous.  Ceux qui se connaissent déjà seront enchantés de se retrouver.  

Bien amicalement à toutes et à tous, Marie-Pierre,alias Jaimie,  implantée " Med-El",  le 17 juin 2003, à l'hôpital Saint-Antoine, résidant à Vichy. 

Nous avons été invitées par la société MXM à venir visiter leur laboratoire à Vallauris, les jeudi 24 Avril 2003 et vendredi 25 Avril 2003.

https://goo.gl/photos/BnNd5xcNZSfFVn5j6

Retrouvez les photos de notre 1ère assemblée générale ainsi que celles du dîner qui a suivi :

https://goo.gl/photos/VnYmvpZQ65afWKkz9

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont eu la gentillesse de venir jusqu'à chez moi.

Je tiens à remercier tout particulièrement le professeur CHABOLLE de nous avoir permis d'être présents à ce congrès.

C'est le début de notre aventure !